L’innovation est dans l’oeil de celui qui regarde

On dit que la beauté est dans l’oeil de celui qui regarde.  Nous déterminons ce qui est beau selon plusieurs critères tel que l’apparence, le contexte social et la biochimie du cerveau.  Ce sont tous des critères subjectifs qui varient d’une personne à l’autre et d’une société à l’autre.  Être beau ne veut pas dire la même en Amérique du Nord, en Europe ou en Asie.

L’innovation s’exprime également très différemment selon la société où l’on se trouve.  Elle varie selon les instruments disponibles, le niveau technologique général et la richesse de la société.  Ce qui est perçu comme une innovation à un endroit peut être considéré dans un autre lieu comme un simple perfectionnement ou comme une manifestation magique.  L’innovation n’est pas un concept fixe.  Le temps et le lieu où elle est créée détermine sa capacité novatrice.  On peut donc innover en avançant la technologie existante d’un pas supplémentaire ou l’amenant là où elle n’est pas disponible.

Les deux méthodes ne sont pas mutuellement exclusives.  L’innovation est d’abord produite et elle est ensuite diffusée à l’intérieur de la société à un rythme plus ou moins rapide.  Un exemple est le réseau internet.  Il était limité au tout début à un petit groupe de quelques universités.  Son utilisation s’est démocratisée avec le temps pour qu’il soit accessible à un plus grand nombre de personnes.  Maintenant, il est difficile d’y échapper et presque tout le monde peut y accéder.  Il reste cependant des endroits où le réseau n’est toujours pas disponible.  L’amélioration technologique ou de nouvelles innovations permettront à un moment donné qu’elles le soient.

The future is already here — it’s just not very evenly distributed.

William Gibson

Publicités

Une réflexion au sujet de « L’innovation est dans l’oeil de celui qui regarde »

  1. Clarke’s Three Laws are three « laws » of prediction formulated by the British writer Arthur C. Clarke. They are:
    When a distinguished but elderly scientist states that something is possible, he is almost certainly right. When he states that something is impossible, he is very probably wrong.
    The only way of discovering the limits of the possible is to venture a little way past them into the impossible.
    Any sufficiently advanced technology is indistinguishable from magic.

Les commentaires sont fermés.